technologie - restauration

La technologie au service de la restauration

4.6 (92%) 10 votes

La restauration a fait face à des temps difficiles en 2020, et cela continue en 2021. En effet, le monde de la restauration a été mis sur pause par le gouvernement qui juge les restaurants trop propices à la circulation de la COVID-19. Pour survivre, les restaurateurs ont dû faire appel à de nouvelles solutions technologiques. Deux canaux se sont particulièrement développés : le Click and Collect et la livraison à domicile.

Le Click and Collect fait un grand boom

La plupart des restaurateurs, quelle que soit leur taille et métier, ont commencé à lancer leur activité en click and collect afin de limiter les répercussions du contexte sanitaire sur leur activité. En fin 2020, 33% des restaurateurs avaient d’ores-et-déjà commencé la vente à emporter, 20% étaient toujours en réflexion (*).


Depuis le début de l’année 2021, ces chiffres sont en constante augmentation. D’après une étude du NPD Group réalisée l’été dernier, la livraison et le click & collect ont bondi de 34%. Ce sont donc les solutions comme celle proposée par Wysifood, la solution Click and Collect pour les restaurants, qui ont vu leur activité s’accroître sur ce segment.


Le module proposé par AirKitchen permet aux clients du restaurateur de commander en ligne et de venir directement chercher leur commande dans l’établissement. Concrètement le restaurateur reçoit une notification sur sa caisse enregistreuse tactile lorsque le client a opté pour le click and collect et la commande arrive directement sur la tablette ou sur l’écran cuisine pour être plus réactifs.


Au-delà même de la situation sanitaire, le fait de se lancer sur un nouveau canal de vente qui est le click and collect dispose de nombreux avantages :

  • il permet de fluidifier les commandes sans faire attendre les clients au sein du restaurant ce qui constitue donc une augmentation du chiffre d’affaires
  • Mais aussi de toucher une clientèle de proximité adepte des nouvelles technologies
  • Ou encore d’établir un fichier, utile pour instaurer une stratégie relationnelle avec les clients sur la base de réductions tarifaires et autres avantages

La livraison à domicile, même dans la cuisine gastronomique

A l’instar du click and collect, la livraison de repas à domicile connaît aussi de bons jours. En effet, la plateforme de livraison de repas n°1, a assuré que le nombre de restaurateurs présents sur sa plateforme a doublé en France et a connu une augmentation de 64% à l’étranger (**). En revanche, ce n’est pas le cas de la plateforme n°2, qui assume avoir vu fondre son nombre de restaurateurs de moitié. Cela peut s’expliquer par le fait que les restaurateurs ont dû faire le choix entre être référencés sur ces plateformes pour plus de visibilité mais moins de marges à la clé ou opter pour l’indépendance dans leur système de livraison mais moins de visibilité à la clé.


Quoiqu’il en soit, le marché de la livraison à domicile (hors plateformes) a fait aussi un grand boom et les restaurateurs ont pu se tourner vers des solutions comme Wysifood. Cette solution contrairement aux autres plateformes traditionnelles ne prend aucune commission sur les livraisons et propose à la fois le click and collect, la réservation de tables et la livraison à domicile. Le restaurateur peut l’utiliser depuis son site internet ou sa page Facebook.


Elle a même été adoptée dans les cuisines étoilées. En effet, des restaurateurs de renoms, comme Michel Sarran et Philippe Etchebest, membres du jury de l’émission télévisée Top Chef ou encore Ludovic Turac ont recours à la livraison de plats à domicile. Ils soutiennent également les petits restaurateurs qui doivent faire de-même pour survivre.

La technologie s’intègre mieux dans la restauration

A l’image des concepts de click and collect et de la livraison à domicile, la technologie se rend aussi disponible au sein des restaurants. On parle entre autres de la croissance du marché des bornes de commande en libre service dans les restaurants qui devrait atteindre 45,7 milliards de dollars en 2026. Selon Big Think, installer des bornes de commande augmente en moyenne de 6% les ventes au cours de la 1ère année d’utilisation.


Pour saisir cette opportunité, les restaurateurs ont pu se tourner vers des bornes de commande comme celles que propose AirKitchen qui permettent :

  • De fluidifier les prises de commande au sein du restaurant
  • De réduire le temps d’attente
  • Donner de l’autonomie et de la liberté au client
  • D’augmenter le chiffre d’affaires du restaurant et le panier moyen grâce aux suggestions d’accompagnement et un meilleur taux de rotation.

Le multi-device offre une expérience innovante aux clients


Afin de se démarquer de la concurrence, un restaurateur peut stratégiquement essayer de faire évoluer l’expérience de ses clients au sein de son restaurant. Il peut par exemple doter ses salariés de télécommandes directement reliées à la caisse enregistreuse qui pourront prendre et encaisser directement la commande du client. En installant cela, le serveur n’aura plus besoin de passer par la caisse pour enregistrer la commande car elle sera directement reliée à la caisse centrale et à un écran cuisine s’il le souhaite. Les avantages de l’écran cuisine sont nombreux :

  • Affichage en temps réel des commandes
  • Consultation des fiches techniques
  • Saisie de la production journalière, plus d’erreurs dans les bons
  • L’interaction avec les serveurs en leur signifiant que les plats sont prêts à servir

Le bénéfice client de mettre en place cette technologie est immense, il y a premièrement un gain de temps considérable. Le client n’aura pas l’impression que tous les serveurs courent autour de lui, et pourra donc apprécier son moment et revenir au sein du restaurant lors d’une prochaine occasion

L’omnicanalité dans la restauration


La restauration se modernise aussi avec la possibilité pour le restaurateur d’unifier tous les canaux de vente du restaurant dans une seule et même solution, que ce soit du click and collect, de la livraison, ou de la consommation sur place. C’est ce que l’on appelle l’omnicanalité.

Pour ce faire, le restaurateur peut se doter d’une solution ERP/CRM qui lui servira de back-office et qui lui permettra d’avoir accès à des données clés de son activité, d’ajuster sa stratégie commerciale et d’exporter ses données de comptabilité.
En faisant cela, il pourra repérer clairement quels sont ses points forts et points faibles et établir les actions correctrices correspondantes.

Les dark kitchen


Quand la technologie s’immisce dans la restauration, cela donne des concepts innovants comme les dark kitchen. Les dark kitchen, qu’est-ce que c’est ? Ce sont des restaurants entièrement dédiés à la livraison et qui n’ont aucun point de vente à disposition pour les clients. Selon Allied market research, ce marché est susceptible d’atteindre 71,4 milliards de dollars en 2027 (***).


Ce phénomène avant-gardiste devrait prendre encore plus d’ampleur en intégrant des solutions plus globales avec des espaces dédiés aux restaurateurs qui préparent la cuisine, et la plateforme qui s’occuperait des livraisons.


Quels avantages ?

  • Moins de charges de personnel car aucun service en salle
  • Des coûts structurels moins élevés car seul l’emplacement pour les livreurs est à prévoir


Dans ce contexte inédit, la technologie montre toutes ses forces pour accompagner les restaurateurs dans leur développement. Elle peut à la fois les aider dans leur volonté de se lancer sur de nouveaux canaux de vente, et aussi à améliorer l’expérience client au sein de leurs restaurants


En savoir plus sur les logiciels de LUNDI MATIN :


Sources :

(*) Les Echos, Confinement : comment les restaurants essayent de limiter les dégâts, 2020
(**) L’Usine digitale, Le confinement, un accélérateur pour la livraison de repas à domicile ?, 2020
(***) Allied market research, Cloud Kitchen Market by Type, 2020

« »